Les OGM « sans danger » : une conclusion abusive !

Publié le par Christine

Les OGM « sans danger » : une conclusion abusive !

MÉDIA. Les OGM seraient-ils sans risque pour la santé humaine? C'est ce que titrent certains médias, s'appuyant sur une récente étude de l'Académie des sciences américaine. Pourtant, ce n'est pas ce que conclut cette étude : les scientifiques affirment que les effets sont difficiles à prouver, notamment sur le long terme.

Un rapport de l'Académie américaine des sciences paru mi-mai analyse quelque 900 études menées depuis vingt ans sur les effets des OGM pour la santé humaine. Parmi elles, l'étude parue en 2012, et menée par Gilles-Eric Séralini, qui montrait la toxicité du maïs NK603 sur le rat, mais qui mettait aussi en lumière la légèreté du système d’évaluation des OGM par les industriels...

Rappelons que la revue Food and Chemical Toxicology dans laquelle l'article était paru initialement avait exigé le retrait de l'article (il y avait un ancien de chez Monsanto dans son comité de relecture!), ce qui équivalait à son invalidation. L'étude a été republiée depuis en juin 2014 dans la revue Environmental Sciences Europe, en accès libre.

L'effet des OGM difficile à mesurer

Les scientifiques consultés par l'Académie américaine des sciences mentionnent eux-mêmes la difficulté à mesurer les effets sanitaires de l'exposition alimentaire aux OGM, comme de toute exposition alimentaire, d'ailleurs. Ils reconnaissent même à Séralini d'avoir souligné la nécessité de procéder à des études à long terme chez l'animal.

Mais que concluent-ils, alors ? Les scientifiques affirment que les études actuelles n'ont simplement pas permis de mettre en évidence plus d'effets adverses liés à la consommation d'aliments génétiquement modifiés que d'aliments non-OGM, issus de l'agriculture conventionnelle. Ce qui ne signifie nullement que l'un comme l'autre seraient « sans danger », comme le traduisent un peu vite certains médias, à l'image du quotidien Le Monde, par exemple, avec un titre plutôt surprenant : « L’Académie américaine des sciences publie un rapport favorable aux OGM ».

L'absence de preuve n'est pas la preuve de l'absence de risque

http://www.bio-info.com/eng/28/alimentation/nutrition/les-ogm-sans-danger-une-conclusion-abusive

Publié dans Nature

Commenter cet article